Navigation

Départ à l'étranger et leasing automobile

Un départ à l’étranger peut arriver pour de multiples raisons. Vous souhaitez prendre un nouveau départ, vous avez bénéfice d’une mutation, ou vous décidez tout simplement de prendre de longues vacances ou de partir en voyage… que vous partiez seul, en couple ou en famille, une question se pose cependant : que faire du leasing automobile contracté avant votre décision de partir ?

 

Le leasing automobile, un frein à votre départ à l’étranger ?

Les modalités et le prix d’un leasing automobile, qu’il s’agisse d’une LOA ou d’une LLD, sont calculés en fonction de plusieurs critères :

  • Prix du véhicule
  • Durée de location
  • Kilométrage souscrit
  • Option d’achat finale (dans le cas d’une LOA).

Si vous n’aviez pas prévu ce départ à l’étranger avant la signature du contrat, le cout des mensualités restantes peut devenir un frein et retarder votre départ. Nous allons ici passer en revue les solutions qui s’offrent à vous pour vous libérer de cette contrainte.

 

Voyager avec le véhicule de location

Bien sûr, cette solution n’est envisageable que sous plusieurs conditions. Si vous partez dans un pays limitrophe ou accessible en voiture, obligatoirement membre de l’Union Européenne, vous avez la possibilité d’effectuer un séjour consécutif n’excédant pas 30 jours. La Suisse est également comprise dans ce cas-là.

Si vous souhaitez utiliser votre véhicule dans le cadre d’un séjour hors du territoire Français ou Européen, vous aurez besoin de l’accord préalable et écrit du Bailleur.

 

Restituer le véhicule à l’organisme de financement

Le départ à l’étranger, les vacances ou les voyages ne sont pas considérés comme des clauses de résiliation du contrat de location automobile, au même titre que le divorce, le départ en retraite ou le changement de situation économique. Il n’existe que trois raisons qui peuvent conduire à la résiliation anticipée d’un contrat de location automobile :

  • Le locataire souhaite acheter le véhicule avant la fin du contrat
  • En cas de sinistre total du véhicule
  • Mise en contentieux du contrat après incidents de paiements répétés. Dans ce dernier cas, c’est le bailleur qui résiliera le contrat, mais le locataire devra s’acquitter de nombreuses et importantes pénalités financières.

Si vous souhaitez restituer votre véhicule à l’organisme de financement en dehors des cas cités ci-dessus, il faudra vous acquitter de pénalités financières lourdes. Le locataire devra s’acquitter des loyers restants, ainsi que considérables frais de dossiers et des éventuels frais de remise en état du véhicule. Cette solution est donc financièrement très onéreuse.

 

Vendre la voiture d’occasion

La somme de la vente de votre voiture d’occasion servira à régler votre dette par anticipation à la société de financement. Cependant, vous serez soumis aux aléas du marché de l’occasion, au risque de réaliser des pertes financières importantes.

 

Transférer votre contrat

Cette solution est la plus économique. Il s’agit de transférer votre contrat de location automobile en cours à un nouveau locataire. Le transfert sera, bien sûr, soumis à l’acceptation de l’organisme de financement. Une fois le swap de leasing effectué, vous serez dégagé de toutes les obligations relatives à ce contrat de financement, et vous pourrez préparer votre départ l’esprit léger.

Pour vous aider dans votre démarche de cession de votre contrat de leasing, TransfertLeasing.fr vous propose une plateforme dédiée afin de trouver rapidement un repreneur intéressé.

 

Abonnez-vous à la newsletter

VOUS POSSEDEZ UN COMPTE ?

Mot de passe oublié ?

VOUS N'AVEZ PAS DE COMPTE ?

Inscrivez-vous pour pouvoir déposer votre annonce, contacter les annonceurs et découvrir tous les services de Transfert Leasing !